Petit lexique non exhaustif des perturbations les plus fréquentes…

Une faille

Est une zone de rupture de la croûte terrestre, qui rompt la circulation énergétique. Cette cassure crée un champ électro-magnétique perturbant. Plus la faille est profonde, plus le rayonnement de ce champ sera important.

Les réseaux telluriques

Les plus connus sont le réseau Hartmann et le réseau Curry. Ils forment un maillage enveloppant notre planète. Le croisement de ceux-ci est souvent un point pathogène à éviter pour notre bien-être.

Les veines d’eau souterraines

Véhiculent et amplifient l’information dont elles se chargent en amont, qu’elle soit nocive ou bénéfique. Quand l’eau circule, un courant électrique se manifeste par le frottement de l’eau avec la masse minérale du sous-sol. Quant à l’eau stagnante, un sentiment de ras le bol…

Une cheminée cosmo-tellurique (CCT)

Est un système conscient d’échange d’énergie entre le Ciel et la Terre. Elle peut avoir plusieurs bras partant de son centre. Elle “respire”, et sa présence perturbe fortement le sommeil et la santé si celle-ci est dite négative. Il en existe aussi des positives.

Un vortex

Pour faire simple, c’est un système conscient d’échange entre deux mondes. Cela ressemble à deux cheminées liées par un filament énergétique. Qu’ils soient” négatifs” ou “positifs”, ils perturbent l’harmonie dans l’habitat, mais ont leur propre raison d’être.

Les champs électriques

Intérieurs et extérieurs : provoquent du stress, perturbent le sommeil, etc. Mauvaise mise à la terre du réseau, courants vagabonds, appareils électro-ménagers, wi-fi, antennes relais, et aussi les fameux compteurs verts.

La mémoire des lieux, de la Terre, les mémoires karmiques ou cellulaires.

Sont des informations imprimées, stockées dans la matière, telles que des émotions, des pensées, des traces énergétiques d’événements plus ou moins glorieux. Les meubles et objets divers en sont souvent imprégnés.

C’est comme le nettoyage d’un ordinateur, il s’agit de vider les dossiers qui ne nous appartiennent pas.

Les Âmes errantes / bloquées

Souvent appelées fantômes, elles sont à 99% aux abois. Elles ont besoin d’aide pour partir, après avoir été reconnues. En général, il suffit de les réveiller en leur faisant comprendre qu’elles ne sont pas à leur place. Il arrive qu’elles aient un message pour l’occupant des lieux. On peut les confondre avec d’autres types de présences bienveillantes.

Les entités et autres bestioles étranges

Tout un poème incluant les fantômes, les démons, les Djins et une belle tripotée de présences non répertoriées. Loin du cliché de “ghost busters”, il s’agit souvent d’êtres vibrant sur un autre plan de conscience que le nôtre. Ils vampirisent notre énergie pour diverses raisons qui sont autant les leurs que les nôtres. Ces entités sont rarement toxiques par volonté, il s’agit de les renvoyer sans jugement dans leurs plans d’existence.

Les ondes de forme

Sont émises par différentes choses comme par exemple, le miroir XVIIIème siècle bondé de mémoires de l’arrière grand oncle militaire de carrière, ou le bijou d’un ancêtre vindicatif, l’angle saillant d’un meuble mal placé, l’espace clos d’un placard condamné qui bloque la circulation énergétique.

Et aussi…

… toutes les mémoires énergétiques de l’habitant actuel. Dépression, stress, colère, angoisse, étouffement, et heureusement parfois, joie, optimisme, enthousiasme… mais dans ce cas, il est rare qu’on fasse appel à moi!